Noël autrement

7.12.14 Eléonore BAYROU

En ce moment je suis vide d'inspiration, j'ai plus d'idées, mon esprit est comme creux et avide d'imagination. J'ai l'impression de faire tous les jours des choses de plus en plus des insignifiantes, banales, qui riment à rien. Et puis j'ai bien du mal à trouver mes mots car les seules choses qui me viennent en tête s'assimilent automatiquement au manque, au néant, à la perte de soi-même. J'ai ce sentiment qui s'accapare mes pensées, saccage mes journées, gâche mes plaisirs, il prend commande et chamboule tout.  Et puis je n'ai jamais réussit à parler de mes problèmes, à m'ouvrir entièrement à une personne bien que parfois j'ai envie d'exploser, mais au lieu de ça je me replie sur moi-même et refoulent mes tracas qui finissent par me bouffer de l'intérieur.  Je pourrai vous donner un million de bonne raisons de cette incapacité à parler de soi mais remarquer je progresse, j'extériorise, je vous parle.


Je ne vais pas finir cet article comme ça, il manquerait quelque chose, une touche positive, un truc auquel on peut se raccrocher. Alors aujourd'hui je  vous parle de cette belle période qui est Noël car c'est beau, c'est symbolique, c'est éternelle.  Ce n'est ni un jour, ni une saison en fait je pense que Noël est avant tout un état d'esprit. On y  met  nos problèmes de cotés, on affiche un beau sourire, on se fait belle et surtout on fait tomber notre masque. Noël nous fait oublier ce qui nous empoissonne, il nous rapproche et fait disparaître tous ces trucs qui compliquent sans raisons les relations entre les gens. 
Je vous laisse alors sur cette fin un peu brutale car il se pourrait qu'une envie folle me prenne de tout effacer.  J'espère dans tous les cas que vous aimez cette période autant que je l'affectionne et je vous souhaite une bonne semaine avant le début des fêtes.